AECQ : Paix sur terre

PAIX SUR TOUTE LA TERRE !

21 septembre 2010

Cet automne au Québec, plusieurs organismes tels la Marche mondiale des femmes, le Collectif Échec à la guerre[1] et le Centre de ressources sur la non-violence portent à l’attention du public la question de la paix et de la démilitarisation. Le Comité des affaires sociales de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec invite les catholiques et tous les gens de bonne volonté qui ne le font pas déjà à s’intéresser aux débats et à y participer.

La paix et le désarmement
Dans le contexte actuel, le défi posé aux peuples et aux communautés de foi pour « la promotion d’une culture de la paix au profit des enfants du monde{2]» est immense. Quelle part y ont les fidèles des diverses religions? D’abord, ne pas nuire. Mais encore? Être fidèle à ses sources profondes et à la prière. Et de plus? Le Partenariat interreligieux – auquel la Conférence des évêques catholiques du Canada[3] est associée– a organisé le Sommet des religions du monde à Winnipeg en juin 2010. Sa déclaration[4] invite les pays du G8 à respecter les promesses de ses membres quant aux objectifs de développement du millénaire. Au chapitre de la paix, elle dit:

« Nous espérons qu’en 2010, un leadership et des gestes inspirés permettront d’investir dans la paix!

Avec joie, je constate que 88 villes du Canada[5], dont Montréal (depuis 1989), Toronto, Antigonish, Yarmouth, Charlottetown, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Ottawa, Saskatoon, Vancouver, et même une petite ville de mon diocèse, Amqui, font partie des quelque 4 000 municipalités du monde entier qui, avec Hiroshima et Nagasaki, réclament l’élimination de l’armement nucléaire pour 2020.

La paix en Afghanistan
Le 8 février 2008, peu avant que le Parlement ne prenne la question en délibéré, le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, Mgr V. James Weisgerber,  reconnaissait « que la situation est très complexe et que les informations manquent »; il appelait « à un réel débat sur le rôle du Canada en Afghanistan qui [fasse] place aux enjeux fondamentaux qui affligent le peuple afghan»[6]. Je suis reconnaissant aux groupes citoyens, aux journalistes et aux spécialistes de la recherche qui, pour pallier ces lacunes, collectent et publient des informations, les analysent, voire, suscitent des actions.

La Conférence des évêques catholiques du Canada a pris acte de la volonté du pays de mettre un terme à son engagement militaire en 2011. Elle a poursuivi ses recherches en union avec d’autres leaders chrétiens du Canada. Ces réflexions ont abouti à la publication d’un mémoire par le Conseil canadien des Églises [7]. Il propose de:

Appel à l’action
Le Bienheureux Jean XXIII au crépuscule d’une vie marquée par la pratique de la diplomatie dans une Europe en guerre, a rappelé[8] que la paix repose sur quatre piliers : la vérité, la justice, la charité (solidarité) et la liberté. En communion avec lui et avec tous les autres que Jésus déclare bienheureux, fils et filles de Dieu (Mt 5,9; les artisans de paix), le Comité des affaires sociales de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec

Que le Dieu de Jésus Christ qui l’a ressuscité d’entre les morts sorte l’humanité des logiques de guerre; que l’Esprit-Saint repose sur cette terre et sur tous les peuples et leur apporte la paix! Et que le Québec en soit un témoin crédible!


†Pierre-André Fournier, archevêque de Rimouski
Président du Comité des affaires sociales de
l’Assemblée des évêques catholiques du Québec

___________________________
[1] Sommet populaire contre la guerre et le militarisme convoqué du 19 au 21 novembre 2010 à Montréal; précédé de discussions dans plusieurs organismes, dont des syndicats et Antennes de paix, nouveau-né québécois du Réseau de Pax Christi - sur la déclaration proposée

[2] Thème de la décennie 2000-2010 promulguée par l’Organisation des Nations Unies. Thème 2010-2020: le désarmement.

[3] Quatre des neuf membres du Comité des affaires sociales sont aussi membres de la CECC.


[4] Partenariat interreligieux, « Le temps du leadership et des gestes inspirés » http://www.faithchallengeg8.com  2010

[5] http://www.2020visioncampaign.org/fr/pages/130/Membres. Au Québec, aussi Boucherville et Sutton (8/9/10).

[6] Message du président de la CECC : appel pour un réel processus de paix en Afghanistan, 8 février 2008.

[7] Conseil canadien des églises Rôle du Canada en Afghanistan, 11 décembre 2009. http://www.ploughshares.ca/

[8] Encyclique Pacem in Terris, 11 avril 1963.

[9] Conseil pontifical Justice et Paix, Compendium de la doctrine sociale de l’Église, Concacan, 2006. no 504

[10] Message du président de la CECC, op.cit.


[11] Selon la demande générale inscrite dans la Déclaration 2010 du Partenariat interreligieux, op.cit.